Dans 1 mois je commence…PROMIS ! 5 pièges à déjouer pour y arriver

je commence un régime
Retrouver la motivation

« Je commence un sport » et « je commence un régime » sont des phrases qui vous sont familières ? Vous avez décidé de commencer dans un 1 mois (ça marche avec 1 semaine aussi) ? C’est décidé, PROMIS. Vous aviez déjà décidé d’arrêter de boire ou de manger des crasses, ça n’avait pas été. Mais pas grave, ici vous allez COMMENCER le sport ou un nouveau régime alimentaire, donc ça devrait aller. Mais au fond, vous avez déjà essayé auparavant et vous savez bien que, à un moment donné, ça coince.

Après de nombreuses observations, j’ai pu analyser quelques faits qui, une fois compris, pourront vous aider à atteindre vos objectifs et à stimuler votre auto-motivation. Je vous livre ici les 5 pièges à déjouer pour ne plus vous faire de fausses promesses et réellement vous y mettre.

1. Je commence dans 1 mois alors TOUT EST PERMIS !

Nous sommes au mois de mars, dans 1 mois, en avril, vous commencez à adopter un régime alimentaire plus je commence un régime sain. Votre corps lui, s’en fout un peu. Il prend ce qu’on lui donne et ne sait pas que dans un mois vous « commencez » « véritablement », c’est « promis ». Votre esprit lui, est plus prévoyant. Il anticipe cette nouvelle révolution que vous allez lui faire subir. Alors, un assez curieux phénomène apparaît. Tout devient permis car « de toute façon », vous allez « changer » donc autant « en profiter ».

Là où vous mangiez déjà mal, vous vous permettez de manger encore plus mal, et avec bonne conscience aussi. Le comble. Pourtant, vous savez que les dernières fois vous n’avez rien fait de vos bonnes résolutions. Rien y fait, vous vous lâchez !

Comme si, ce changement était la date de la mort de votre moral, de votre bien-être ou de votre joie de vivre. Ainsi, il ne faut avoir aucun regret et y aller à fond sur les pizzas, les sodas et les chips.

Ne soyez pas dupes avec vous-mêmes et ne « profitez » pas car vous vous êtes dits que « cette fois » c’était la bonne. Ne sous-estimez pas vos bonnes excuses qui vont arriver, une fois la date butoir atteinte.

2. Plus le temps avance, plus la motivation diminue 

Vous êtes hhhyyyoppppeerrr motivé-e-s! Dans 1 mois, ça y est! Wouhou! Vous programmez une séance shopping pour vos vêtements de sport, peut-être même pour vos futures vêtements une taille en moins, voire deux tailles en moins tant qu’à faire. Vous lisez les menus sur internet, vous en imprimez, c’est génial.

La semaine d’après, vous avez bien « profiter » de votre malbouffe, vous vous dites « Cool je peux y aller à fond parce que dans 3 semaines je m’y mets ». Vous ne lisez plus trop sur internet, vous n’avez pas pu aller à votre séance shopping-sport, et puis il y a le boulot, il y a les enfants. « Est-ce que ça sert à quelque chose vraiment ? » « Je suis bien comme je suis au fond » (et si vous le pensez, je trouve ça génial. Cet article s’adresse à ceux et celles qui se sentent mal dans leur corps). Et les jours s’écoulent, la motivation se noie avec.je commence un régime

La motivation a besoin d’être alimentée, éloignez le début de vos résolutions et vous vous perdrez dans un cycle sans fin…Et je suis sûre que vous vous reconnaissez dans ce que je dis.

 

 

 

3. Plus le temps avance, plus le début s’éloigne 

Dans 1 mois, c’est loin. Vous aurez ttteeellleeeemment le temps de vous préparer, de vous équiper pour cuisiner maison, de vous acheter des tupperwares de formes différentes, de vous trouver LA tenue de sport idéale et que sais-je encore. Sauf que, le temps, ça passe vite. La date approche. Vous commencez (c’est PPRRROOOMMMIIISSS) le 1 avril, enfin non le 2 car le 1er c’est férié, et voilà que vous vous posez des questions. 

 

La date approche toujours, et puis le 2 avril c’est pendant les vacances de pâques, non? Je commence juste après. Le « juste » c’est 15 jours après. Devinez quoi ? Le 10 avril, vous vous rendez compte que vous avez été fort occupé-e pendant les vacances de pâques, faut bien vous remettre de tout ça. Et puis, commencer le 15 c’est pas terrible, vaut mieux commencer au début du mois. Le 1er mai c’est décidé. Enfin le 2, parce que le 1er c’est férié.

 

4. Vous reprendrez bien un peu de tarte ?

je commence un régime Sous-estimer l’influence sociale et en même temps sur-estimer votre motivation. Vous décider de vous lancer dans un mois, très bien. Mais je viens de vous expliquer 3 pièges qui feront que dans 1 mois, il ne se passera pas grand chose. Par ailleurs, la pression sociale par rapport à l’alimentation est TERRIBLE. Lutter contre, c’est aller à contre courant.

Alors oui, tout le monde « fait attention », tout le monde est au « régime », tout le monde « essaye » mais proposer une tarte au chocolat à ce petit monde et vous évaluerez la force de leur résolution. Après tout, pour une fois. C’est pas trop grave. Et dites vous bien, que tout le monde se dit « je commence que dans 1 mois », autant y aller à fond…

La pression sociale influence énormément votre motivation, particulièrement s’il s’agit de régime alimentaire. La sous-estimer est une des raisons qui explique que vous aurez du mal à y arriver. Il faut donc composer avec cette variable là et trouver des moyens de déjouer ce piège.

5. Agenda, Outlook, calendrier et faux calculs 

Pour les plus romantiques d’entre vous, imaginez la situation suivante. Vous êtes dans un train. Dans un trainje commence un régime puisque les histoires romantiques n’arrivent que dans les trains ou les aéroports, jamais dans un bus TEC ou un tram de la STIB, même aux plus belles heures de pointes. Vous êtes donc dans un train, vous voyez la personne de vos rêves s’asseoir en face de vous. C’est le sosie de Bradley Cooper (j’ai tapé acteur + beau, j’ai pris le premier). Il est célibataire et vous aussi (sinon ça complique le scénario). Vous discutez, vous tombez littéralement amoureux l’un de l’autre. Et Bradley doit descendre au prochain quai. Vous vous échangez vos numéros rapidement, sur un bout de mouchoir (ce qui augmente le caractère authentique de cette rencontre improbable).

Scène suivante. Extérieur jour. Bradley est sur le quai, le train avance, vous sortez la tête par la fenêtre (c’est un train spécial où on peut sortir la tête) et il vous dit « Dans 1 mois, je commence à t’appeler ».

Vous voyez où je veux en venir ?

Si vous avez la conviction que ce que vous voulez faire est bon pour vous, que c’est ça et pas autre chose, que vous devez perdre du poids, vous mettre au sport, ou changer votre alimentation, allez-y. Quand les tripes parlent, vous ne pouvez pas reporter, vous devez y aller.

Oui aux agendas et au calendrier, mais ne vous mentez pas avec de faux calculs. Allez-y ou assumez de ne pas y aller, mais ne faites pas attendre « l’amour de votre vie » (pour ceux et celles qui croient à ce concept)!

Et maintenant, je commence

Quelqu’un a dit un jour « Commencez maintenant, pas demain. Demain est une excuse de perdant ». Je trouve, qu’il y a été un peu fort. Mais au fond, l’idée n’est pas fausse. Vous voulez changer vos habitudes alimentaires, commencez maintenant. Le report n’est pas toujours une excuse de perdant, juste l’adoption d’une mauvaise stratégie pour mener un vrai combat contre soi. Contre toute une éducation parfois. Contre tout un système qui vous a gavé et qui vous a fait croire qu’il n’y avait pas d’alternatives.

je commence un régime Et maintenant, posez-vous de vraies questions sur les réalités qui vous empêchent de changer, plutôt que de fausses excuses. Une fois ces étapes franchies, passez à l’action!

Faites une véritable introspection, seul-e ou avec un tiers (professionnel ou non, mais intelligent et dont l’avis est intéressant). Comprenez pourquoi vous adoptez tel ou tel comportement alimentaire problématique. Rappelez-vous que la grande majorité des gens ont les mêmes préoccupations, ce qui fait entre autres la fortune des magazines féminins et des produits light. Mais que malgré tout, cette majorité préférera vous tirer une balle dans le pied plutôt que de vous motiver. Lisez plutôt mes 16 bonnes raisons d’aller courir, elles vous motiveront ou remotiveront beaucoup plus efficacement ou regarder ce documentaire.

Prendre de nouvelles habitudes, c’est changer. Ce changement peut chambouler une vie dans tous les sens, il faut pouvoir l’assumer et l’entendre.

Enfin, agissez ! Trouvez des alternatives, bougez-vous et gagnez les batailles contre cette petite voix qui vous dit « C’est pas grave, ça peut attendre dans 1 semaine » « 1 mois » « 1 an ». Parce que « Demain c’est loin » d’après Akhénaton (du groupe de rap IAM, pas le pharaon hein), mettez-vous en action dès aujourd’hui. En appliquant cette action motivante.

Surtout que vous pourrez toujours trouver des excuses en vous disant demain je m’y mets MAIS

Reprenez le contrôle et foncez !

Commentaires Facebook
Retrouver la motivation
Se motiver pour courir : 3 mythes à déconstruire

Comment se motiver pour courir, grande question. Aux grandes questions, les petites réponses suffisent parfois… Il y a quelques jours, je m’apprêtais à sortir courir lorsque j’ai reçu un message. Mon interlocutrice me faisait remarquer que, à cause du vent, les parcs étaient fermés. Elle conclut en écrivant « mais si …

Retrouver la motivation
Non, je n’ai pas couru les 20 km de Bruxelles en 2018….et je le regrette

Non, je n’ai pas couru les 20 km de Bruxelles. Tandis que 40.000 personnes bravent la chaleur, ce dimanche matin, je suis derrière mon ordinateur. Pourquoi ? Je n’en sais trop rien. Et j’avoue, je regrette. Mon agenda était pourtant bien réglé pour être prête le jour j. Mais je …

Retrouver la motivation
Commencer à courir : 3 conseils AVANT de débuter la course à pied

En général, commencer à courir démarre avec une envie forte. Vous avez envie de chausser vos chaussures et de sortir courir ? Mais vous bloquez. Vous n’osez pas. Et si on vous regardait bizarrement ? Ou encore, et si on se moquait de vous et votre « grand âge » ? Et …

Close