Courir dans le froid : Faut-il vraiment faire ça ?

Run run run

Cela n’aura échappé à personne, il fait froiiiiiiiiid. D’habitude, en hiver, en Belgique, c’est un froid normal. Là c’est un froid piquant, chaque pas on se prend un picot de froid sur tout le corps. Et donc, se pose la question existentielle, pourquoi sortir de chez soi ? Malheureusement, pour beaucoup trop de raisons dont la principale : courir.

Alors, courir dans le froid, courir en hiver, est-ce un pari un gagnant ou suicidaire ? Et comment le faire sans finir congelé sous un lac  lui-même gelé ?

1. La vague de froid pour les nuls

Pour les gens aussi frileux que moi, il n’y a pas vraiment de différence entre froid et vague de froid. Pour moi il fait froid tous les jours de l’année. Mais pour les météorologues, la vague de froid est une réalité scientifique qui répond à certaines conditions, comme on peut le lire sur le site www.météoblegique.be :

« Vague de froid : 

Période durant laquelle la température minimale journalière est restée inférieure à –2°C au moins
7 jours consécutifs et durant laquelle au moins l’une des conditions ci-dessous est remplie :
– soit le minimum de cette période est descendu au moins deux fois sous la barre des –7°C
– soit les maxima sont restés durant 3 jours de la période sous la barre des 0°C« 

caloriesRien qu’à lire ça, j’ai froid. Donc, la presse nous annonce une immense vague de froid depuis dimanche dernier. Pour ma part, j’ai ressorti ma combinaison anti-froid moscovite : Sous-pulls, sous-pantalons, sous-bas, sous-gants, sous-chapka, chapka, …

Mais courir par ce froid, ça vaut vraiment la peine ? C’est pas que je veux pas mais voilà quoi…j’ai froid…

Courir dans le froid permet de brûler plus de graisses

Alors que je me pose cette question, voilà qu’une amie m’envoie cette article qui réveille ma curiosité. Le médecin interviewé explique que lorsque vous courez par temps froid, le sang va directement vers les muscles. Ce qui nous donne plus d’énergie et nous rend dynamique. Moi j’ai remarqué que quand je courais par temps froid, je courais plus vite. J’ai toujours cru que c’est parce que j’avais envie de rentrer plus vite. Mais non, mes muscles sont sur-irrigués, ce qui facilite mes accélérations pour rentrer. Merci l’évolution de me permettre ça.

De plus, par temps froid, le corps doit brûler plus de calories pour maintenir sa température. Le froid entraîne une réaction physiologique naturelle qui oblige à brûler plus de graisses. Alors, si votre objectif est de perdre du poids, mesdames messieurs, sortez courir le reste de l’hiver!

Courir dans le froid rend heureux

Les images de personnes qui courent en hiver sont toujours belles, les personnes sont souriantes, heureuses de courir. Je pensais que c’était du marketing…hé ben non !

courir dans le froid courir en hiverL’autre bon point du froid et de la course à pied par ce temps (un peu foireux) c’est que la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur crée un bug dans votre corps appelé « choc thermique ». Pour répondre à ce bug (car le corps comprend pas pourquoi ils passent de 22 degrés à moins 4), le corps a la brillante idée de libérer de l’endorphine. L’endorphine c’est l’hormone du bonheur. Pendant quelques heures tout vous paraîtra cool, vous serez zen et vous ferez peut-être même une délicieuse sieste. Bon, au réveil, la réalité aura repris le dessus donc savourez votre shoot d’endorphines!

Courir dans le froid ne vous fera pas tomber malade

Une idée reçue qui est bien ancrée est que courir/sortir par temps froid vous rendra malade. Ce qui rend malade, ce sont les microbes. Pas le froid. Selon un autre médecin interviewé pour un autre article, il n’y a pas plus de virus en hiver que pendant une autre saison. Il explique même que si les gens tombent plus malades en hiver ce n’est pas à cause du froid mais du fait de rester dans des endroits fermés où les microbes vont se balader de personne en personne. « Attraper froid » n’a donc pas plus de sens que « mourir de rire ». Dans les deux cas, c’est une façon de parler.

Courir dans le froid : quelques règles de base

Voilà, vous êtes convaincu-e-s ? Vous êtes prêt-e-s à sortir courir ? C’est super mais ça n’empêche pas d’être un peu vigilant.

Important : Veillez à vous hydrater

On associe la déshydratation à la chaleur mais le froid déshydrate aussi. Il faut donc BIEN s’hydrater AVANT et APRES l’effort pour éviter la déshydratation.

Très important : Ambiance multi-couches

Quand on était petit, pour des raisons inconnues, ma mère nous mettait parfois 3 t-shirts superposés. Elle fait encore ça avec ses petits enfants, été comme hiver. Par temps froid, ce délire peut être très utile. Pas avec 3 t-shirts mais en optant pour 3 couches de vêtements. 

Très très important : Bout des doigts, oreilles, orteils : aïe aïe aïe

Les extrémités du corps de refroidissent plus vite parce que le sang est acheminé vers les muscles et le coeur pour le réchauffer. Par ce temps, je mets des sous-gants sous mes gants de running. Autrement, j’ai les doigts gelés. Cache-oreilles, bonnets, chaussettes isolantes, tout est bon pour protéger vos extrémités. Je n’ai toujours pas trouvé de solution pour mon nez, traumatisé de mes sorties hivernales.

Vous savez tout pour la course à pied par temps froid, alors allez-y comme moi ! Et reprenez le contrôle !

(Maintenant, j’avoue, je préfère de loin courir quand il fait beau…voilà je l’ai dit…)

Vous pouvez lire aussi : 

Commentaires Facebook
Retrouver la motivation
Se motiver pour courir : 3 mythes à déconstruire

Comment se motiver pour courir, grande question. Aux grandes questions, les petites réponses suffisent parfois… Il y a quelques jours, je m’apprêtais à sortir courir lorsque j’ai reçu un message. Mon interlocutrice me faisait remarquer que, à cause du vent, les parcs étaient fermés. Elle conclut en écrivant « mais si …

Retrouver la motivation
Non, je n’ai pas couru les 20 km de Bruxelles en 2018….et je le regrette

Non, je n’ai pas couru les 20 km de Bruxelles. Tandis que 40.000 personnes bravent la chaleur, ce dimanche matin, je suis derrière mon ordinateur. Pourquoi ? Je n’en sais trop rien. Et j’avoue, je regrette. Mon agenda était pourtant bien réglé pour être prête le jour j. Mais je …

Retrouver la motivation
Commencer à courir : 3 conseils AVANT de débuter la course à pied

En général, commencer à courir démarre avec une envie forte. Vous avez envie de chausser vos chaussures et de sortir courir ? Mais vous bloquez. Vous n’osez pas. Et si on vous regardait bizarrement ? Ou encore, et si on se moquait de vous et votre « grand âge » ? Et …

Close