Courir en salle de sport ou courir dehors: Les 15 avantages

Run run run

Courir en salle de sport ou courir dehors, vous vous posez la question. Ou bien vous lisez mon article sans vous posez la question, ce qui serait bizarre mais soit. Alors donc, vous vous demandez (ou pas) s’il vaut mieux courir en salle de sport ou ou courir dehors. Les deux comportent à la fois des avantages et des inconvénients. Pour avoir testé les deux pendant des années, je vous fais ici un petit topo des avantages de la salle de sport et du running en extérieur. Ceci vous évitera de vous trouvez de fausses excuses et de réellement vous y mettre. Et si vous vous demandez encore « pourquoi courir », en voici quelques raisons qui pourraient vous motiver.

1. Courir en salle : Vous pouvez contrôlez votre vitesse

Sur votre tapis, vous pouvez contrôler aisément la vitesse. Vous décidez de courir à 8 km/h pendant 40 minutes alors vous courez à 8 km/h pendant 40 minutes. Vous n’irez ni plus vite, ni plus lentement. La machine est programmée et vous la suivez. Ce qui n’est pas le cas dehors où la vitesse varie en fonction de nombreux facteurs : les pentes, les descentes, la résistance du vent, Brad Pitt qui court loin devant vous, les feux-rouges, les obstacles, un chien qui vous poursuit, etc.

De plus, si vous voulez faire un entrainement fractionné (un entrainement fait de ralentissement et d’accélérations), de nombreuses machines possèdent des programmes où suivez « simplement » le rythme de la machine. Les personnes qui font du fractionné doivent rire en lisant le « simplement », il faudrait dire « en vomissant son coeur » pour être plus près de la réalité.

2. Courir en salle : Vous pouvez compléter la course à pied par des exercices de musculation

Plus vous êtes musclé-e-s, moins vous serez fatigué-e-s pendant votre séance de course. Quand vous débutez, ce n’est pas une priorité absolue mais au fur et à mesure, si vous voulez progresser, il faudra penser à des exercices de renforcement musculaire. En salle de sport, vous pouvez facilement compléter votre entrainement de course par des exercices de musculation. Par exemple, avant ou après votre course vous pouvez faire un circuit de musculation. Les machines ou les espaces sont à votre disposition. Veillez toutefois à vous renseigner sur les poids et les séries à effectuer. Si vous êtes du genre à courir dehors, il est possible de faire des exercices de musculations à même le sol, mais bon, c’est pas terrible.

3. Courir en salle : Vous pouvez rencontrer d’autres personnes (si vous voulez)

salle de sportLa salle de sport est un lieu de socialisation. Pas toujours certes, mais souvent. Vous pouvez y rencontrer d’autres personnes. Vous motivez mutuellement et critiquez les autres. Personnellement, je n’ai jamais rencontré de personnes motivantes dans les salles. Moi je trouve le public des salles de sport un peu bizarre : des mecs aux muscles tellement gonflés qu’ils donnent l’impression d’exploser, des mecs tellement maigres qu’ils donnent l’impression qu’ils vont imploser, des meufs qui marchent sur les tapis pendant 1 heure à qui j’ai envie de dire « mais va marcher dehors c’est un tapis de COURSE, pas de MARCHE de COUUURRRSSEEE ! ». Par contre j’ai vu beaucoup de monde nouer des liens sociaux. Et c’est tant mieux pour ces personnes.

4. Courir en salle : Vous pouvez prendre votre douche sur place

Et ça, ça fait des économies d’eau. Une fois, j’ai été dans une salle qui donnait un cours gratuit et j’ai découvert que les douches étaient payantes! Un petit boitier où il fallait mettre 20 ou 50 cents. Non mais sérieux ? Et genre quand t’as plein de shampoing sur le tête, tu ressors, tu vas chercher ta pièce et tu continue ta douche ? Heureusement, ce n’est pas le plus fréquent.

5. Courir en salle : Vous pouvez utiliser de (vraies) toilettes

courir en salle ou dehorsLes femmes aux petites vessies me comprendront. Les hommes moins vu que la plupart d’entre eux font leur besoin sans complexes derrière les arbres dans les parcs. Lorsque vous courez longtemps dehors, la nature vous rappelle parfois à l’ordre et c’est vrai que, une toilette de disponible dans les environs, ce n’est pas négligeable.

 

6. Courir en salle : Vous courez en sécurité

Courir en salle de sport, c’est sûr que y a pas de (1) voitures susceptibles de vous renverser au mieux, écraser au pire (2) dalles déchaussées qui vont feront trébucher (3) peaux de bananes pas encore biodégradées (4) pervers qui vous attend derrière un buisson. Pour ce dernier point, il y a peut-être voire surement des pervers dans les salles de sport, mais au moins  ils ne sont pas derrière des buissons. Toujours est-il que, dans certains cas, c’est plus sécurisant de courir en salle que de courir dehors. Maintenant si vous essayez de (1) monter/descendre d’un tapis en marche, (2) ramasser votre téléphone tomber sur la tapis sans arrêter celui-ci ou (3) courir à l’envers, il est possible que vous mettiez en péril votre sécurité.

7. Courir en salle : Vous pouvez courir par tous les temps

Vous pouvez courir en salle par tous les temps. La pluie, les orages, le vent, les fortes chaleurs ne seront pas des obstacles à votre parcours sur le tapis. Si jamais vous courez sur le tapis de course d’un hôtel en Asie du Sud qui donne sur la mer, le jour d’une tempête qui ravage votre hôtel, oubliez cet avantage. Par contre, si vous survivez, à vous de voir si vous êtes un gros poisseux ou un petit chanceux.

8. Courir en salle : Vous avez moins de chocs aux articulations

Les tapis de courses possèdent des rembourrages destinés à amortir le choc de vos pas. Ceci est donc un plus pour vos articulations. Il y a moins de risques d’inflammation des tendons que si vous courez sur du béton. Maintenant, avec de bonnes chaussures et une pratique régulière, vos articulations se renforceront (en salle ou dehors).

9. Courir dehors : Vous ne payez « rien »

Servez-vous, c’est gratuit. Vous avez de bonnes chaussures, sortez, courez. Ni abonnement, ni frais d’inscription, ni frais de résiliation. Just GO. Et ça, c’est pas négligeable quand on voit le coût de certaines salles. Et ce que vous économisez, vous pouvez l’investir dans vos chaussures, vos vêtements de running et quelques accessoires.

10. Courir dehors : Vous n’avez pas de trajet maison-salle

Pas besoin d’effectuer le moindre trajet. Vous pouvez vous mettre en action dès que vous sortez de chez vous. Personnellement, je sors, je cours dès la sortie de mon immeuble et je  reviens en courant jusqu’à la porte de mon immeuble. Par exemple, si je dois faire 6 km, je cours 3 km et je fais le chemin inverse jusque chez moi. Pareil pour 10 ou 15 km. Vous pouvez donc courir dans un sens la moitié du trajet et revenir sur l’autre moitié.

11. Courir dehors : Vous pouvez courir à toute heure du jour ou de la nuit

Vous ne dépendez pas des horaires d’une salle. Vous pouvez courir à 6 heures du matin ou à 23 heures. Personne ne peut vous en empêcher. En théorie du moins. Nous savons bien que pour les femmes notamment c’est quelque peu différent et moins évident. Par contre, hommes ou femmes, vous pouvez vous organiser en fonction de vos réalités et non pas des horaires d’une salle (courir sur votre temps de midi, courir avant d’aller travailler, etc.)

12. Courir dehors : Vous avez plus d’air dans les poumons

courir dehorsCourir dehors, qui plus est dans la nature, apporte beaucoup plus d’air dans les poumons. Votre corps est alors mieux oxygéné. Dans une salle de sport, vous êtes enfermé-e-s, vous tapez l’odeur de sueur des autres ou les litres de parfum des professeurs de sport. Ce qui possède un moins grand pouvoir d’oxygénation.

13. Courir dehors : Vous pouvez varier les parcours à l’infini

Lorsque vous courez dehors, vous pouvez changer de parcours, varier vos trajets, vous dire « ça a l’air chouette par là, je vais tester » et courir au gré du vent. Je dis ça alors que je ne varie jamais mes trajets mais si vous voulez, vous pouvez.

courir en salle ou dehors

14. Courir dehors : Vous admirez la variété dans les paysages

Il y a, de fait, une variation des paysages. Courir avec des arbres dégarnis sera d’office une expérience différente que de courir en plein soleil, avec des pique-niqueurs un peu partout pour vous narguer. Un terrain boueux vous permettra d’apprécier les jours plus secs. Et dans ce paysage, il y a tellement de coureurs à observer.

15. Courir dehors : Vous avez une plus grande dépense énergétique

Dehors, vous avez la résistance du vent, des montées, des obstacles qui vous demandent plus d’effort et donc une plus grande dépense énergétique. Ne vous dites pas pour autant « je veux maigrir, donc je vais courir dehors car je vais perdre plus de poids ». Non, maigrir en courant peut se faire en courant dehors ou en courant en salle, le plus important c’est la constance sur la durée. Courir 3 fois dehors pendant une semaine en mangeant n’importe quoi ne changera rien à votre poids. Ayez du bon sens et placez votre objectif sur la course à pied, bien plus que sur la perte de poids.

Enfin..

Courir en salle de sport ou courir dehors comporte chacun des avantages, mais il faut également tenir compte des inconvénients. Votre choix ne doit pas forcément être tranché : je choisis la salle ou je choisis de courir dehors. Vous pouvez opter pour l’un ou l’autre, l’un et l’autre en fonction de vos réalités.

Dans tous les cas, reprenez le contrôle et courez !

Commentaires Facebook
Retrouver la motivation
Se motiver pour courir : 3 mythes à déconstruire

Comment se motiver pour courir, grande question. Aux grandes questions, les petites réponses suffisent parfois… Il y a quelques jours, je m’apprêtais à sortir courir lorsque j’ai reçu un message. Mon interlocutrice me faisait remarquer que, à cause du vent, les parcs étaient fermés. Elle conclut en écrivant « mais si …

Retrouver la motivation
Non, je n’ai pas couru les 20 km de Bruxelles en 2018….et je le regrette

Non, je n’ai pas couru les 20 km de Bruxelles. Tandis que 40.000 personnes bravent la chaleur, ce dimanche matin, je suis derrière mon ordinateur. Pourquoi ? Je n’en sais trop rien. Et j’avoue, je regrette. Mon agenda était pourtant bien réglé pour être prête le jour j. Mais je …

Retrouver la motivation
Commencer à courir : 3 conseils AVANT de débuter la course à pied

En général, commencer à courir démarre avec une envie forte. Vous avez envie de chausser vos chaussures et de sortir courir ? Mais vous bloquez. Vous n’osez pas. Et si on vous regardait bizarrement ? Ou encore, et si on se moquait de vous et votre « grand âge » ? Et …

Close