Les 10 commandements pour choisir vos vêtements de running

Run run run

Oui, la course à pied est un sport universel, accessible à tous et gratuit (si vous courez dehors du moins, plutôt qu’en salle). Mais il n’empêche que cela demande un peu d’investissements en termes de chaussures et de vêtements de running. Je vous propose 10 commandements issus de mes observations de nombreux coureurs, lectures mais aussi de ma pratique personnelle.

Ainsi donc vous avez décidé de vous mettre à la course (ou vous courez déjà) en lisant notamment mes 16 bonnes raisons d’aller courir ou ces 12 autres dont on ne parle jamais. Après la lecture, vous aimeriez savoir ce qu’il faut réellement acheter en dehors des chaussures qui sont une évidence. Vous faites les rayons des magasins et vous vous demandez aussi pourquoi les vêtements de running sont rarement sobres. C’est toujours très « fashion », très flash, très « regardez-moi je cours les gars ». Eh bien je me le demande aussi. Toujours est-il, que peu importe les couleurs, il existe certains indispensables à ne pas négliger.

Par ailleurs, peut-être que vous vous dites que ce n’est pas important, que vous pouvez courir avec votre jogging des années ’90 (qui doit bien resservir à quelque chose) et votre veste de pyjama (qui est peut-être aussi votre jogging des années ’90). Ça fera l’affaire. Hé ben non. Les vêtements de running sont un élément important si vous voulez courir dans des conditions optimales.

De plus, certain-e-s se disent, par complexe sans doute, « je vais courir avec des vêtements larges et moches, quand j’aurai maigri je m’achèterai des vêtements de running ». Mauvais calculs. Si vous vous lancez dans l’aventure de la course à pied, de la fixation d’objectifs, faites-le à fond. Laissez vos complexes quelque part, vous aurez tout le loisir de revenir les chercher si vous voulez. Habillez-vous comme un vrai coureur, une vraie coureuse. Les autres et leur regard, envoyez-les voir ailleurs. Soyez dès le départ dans un bon mental, une logique de winner ou winneuse, un esprit sportif.

Ces clarifications étant faites, concentrons-nous sur mes 10 commandements pour vos vêtements de running.

1. La qualité, tu préféreras pour tes vêtements de running

vêtements de runningLes vêtements de running sont des vêtements que vous êtes amené-e-s à laver souvent. Très souvent. Avoir des tenues de bonnes qualités augmentera la vie de vos vêtements. Les grands magasins comme Décathlon et de nombreuses marques offrent une large gamme de tenues de qualité à des prix défiants toute concurrence. Pour exemple, malgré mes milliers de kilomètres parcourus, je possède toujours mes t-shirts de running Kalenji achetés en 2013, achetés à moins de 10 € pièce et lavés des centaines de fois.

 

2. Aux sous-vêtements, tu feras attention

vêtements de runningLes sous-vêtements sont un élément non-négligeable. Pour les femmes, le plus important est d’avoir un soutien-gorge qui maintien la poitrine pendant le course à pied, absorbe les chocs, ne possède pas de couture pour éviter les frottements. Autrement, vous serez gênées pendant vos entraînements. Ne pensez pas qu’un soutien-gorge d’allaitement fera l’affaire, il n’en est rien. Rien de tel qu’un bon soutien-gorge de sport pour courir en toute légèreté.

Pour les hommes, je n’y connais rien mais j’ai pu lire qu’ils étaient adaptés au corps et permettent de maintenir ce dernier à bonnes températures.

3. La transpiration du haut, tu évacueras

vêtements de running Lorsque vous courez, vous transpirez, et pas qu’un peu. Beaucoup recherchent la transpiration comme gage d’amincissement mais transpirer ne fait pas maigrir. La transpiration est l’évacuation de l’eau du corps par les pores de la peau. Ce qui permet de réguler la température du corps. Il est primordial que cette eau soit évacuée. Des vêtements de running adaptés sont donc indispensables à l’équilibre de la température du corps.

De plus, les vêtements qui évacuent la transpiration limitent les odeurs. Faites le test, courez avec un t-shirt classique et avec un t-shirt évacuant la transpiration et dites-moi de quoi vos narines se souviendront. Ça me fait penser que, quand un joggeur en pyjama passe à côté de moi, je sais à l’odeur qu’il n’a pas lu mes 10 commandements.

Donc les gars, les filles, remettez votre veste grise de Rocky Balboa au placard. Ça fait genre « j’ai le mental de Rocky » mais avec l’odeur d’un babouin (même si je n’ai jamais reniflé de babouin soit dit en passant). Et surtout, en gardant toute l’eau de la transpiration sur vous.

4. La transpiration du bas, tu évacueras aussi

vêtements de running Ce qui vient d’être dit pour le haut du corps, est valable pour le bas. Misez sur les collants et les shorts dont les matières sont respirantes. Autrement dit, les collants et les shorts qui se trouvent dans les rayons « running » des magasins. Ceci vous évitera d’avoir un pantalon avec de grosses traces de transpiration non évacuées. Et n’allez pas croire que ça fait « sexy ». Y a rien de sexy à avoir un pantalon trempé de sueur. Mais si y en a qui aime, tant mieux pour ces personnes.

5. Les bonnes chaussettes, tu choisiras

vêtements de running Je ne compte pas le nombre d’ampoules que j’ai eues aux orteils…avant de comprendre que les chaussettes sont un élément important des vêtements de running. Lorsque vous courez, vos pieds frottent dans vos chaussures. Plus vous courez et plus ça frotte. Ces frottements, si vous utilisez des chaussettes classiques, c’est à dire vos chaussettes quotidiennes, elles peuvent créer des ampoules ou des cloches aux pieds. Ce qui n’est pas agréable. Quelques bonnes paires de chaussettes spécialement faites pour la course, renforcées à certains endroits, vous éviteront ces désagréments.

6. Les matières isolantes, tu mettras (quand il fait froid)

vêtements de runningSi, en hiver, vous courez dehors comme moi, vous aurez besoin d’une couche d’isolation. En effet, courir dehors ça donne un peu froid. Les matières isolantes permettent de garder votre corps au chaud et de réguler cette température. Pour le haut, je vous conseille de prendre une veste isolante avec une petite capuche (éventuellement détachable) parce que, en Belgique en tout cas, il pleut 200 jours par an. Tenez-le vous pour dit. Pour le bas, il existe toute une série de collant isolant ou doublé pour garder vos gambettes au chaud. Dans toutes les marques, vous trouverez ces indications sur l’étiquette des vêtements de running (par exemple « temps frais »/ »temps froid »/etc.)

7. Les vestes coupe-vent, tu achèteras

vêtements de running

Été comme hiver par contre, on échappe difficilement au vent. Surtout quand il est de face. Une veste coupe-vent est donc nécessaire si vous courez dehors. D’autant plus qu’il fera venteux. Comme pour les vêtements de running isolants, je vous conseille de prendre une veste coupe-vent avec une capuche, parce que en Belgique, y a beaucoup de pigeons au-dessus de nos têtes. De nombreuses vestes coupe-vent sont imperméables, ce qui peut s’avérer très utile en cas de pluie.

 

8. Les extrémités, tu protégeras (pour les frileux-ses comme moi)

vêtements de runningEn écrivant ce point je sens le froid sur mes oreilles. Brrrr! Personnellement, j’ai toujours les oreilles froides quand je cours. Si vous êtes frileux-ses, optez pour un bandeau ou un bonnet adapté à la course. Pareil pour les mains en hiver, elles sont glacées si je ne porte pas de gants. Protégez vos extrémités, particulièrement si vous êtes sensibles au froid (comme moi).

 

9. Visible, tu seras

vêtements de runningBien sûr, il y a une variété incroyable de choix de couleurs et de modèles. Les gouts et les couleurs vous appartiennent dans vos choix de vêtements de running. Par contre, il y a un élément non négociable que je tiens à préciser. Optez pour des vêtements visibles par temps obscur (la nuit ou tôt le matin). Des bandes réfléchissantes, des vestes coupe-vent fluo, des t-shirts lumineux, tout ce que vous voulez mais soyez visibles ! Les chiffres d’accident d’usagers faibles doublent chaque hiver par manque de visibilité. Alors ne prenez pas part aux statistiques, brillez !

 

10. Aux poches, tu penseras sur tes vêtements de running

vêtements de runningQuand vous courez, vous devez emporter quelques objets. Vos clés, votre téléphone, votre Ipod, des mouchoirs parce qu’un nez de joggeurs, ça coule pas mal. Choisissez des vêtements de running avec des poches si vous ne voulez pas vous encombrez d’accessoires tel que des ceintures avec poches ou d’un sac à dos. Préférez aussi des poches qui se ferment avec une tirette zip, autrement tout tombera pendant votre jogging.

 

Et maintenant, GO!

J’espère qu’à la lecture de ces 10 commandements, vous n’avez envie que d’une chose : trouver vos vêtements de running. Plutôt que de vous trouver, encore, des excuses! Vous pouvez toujours regardez ce documentaire ultra-motivant sur la course à pied pour vous lancer dans cette folle aventure.

Vous devez aussi déterminer si vous préférez courir en salle ou dehors, ou les deux, chacun possédant des avantages et des inconvénients. Ceci guidera vos achats. Inutile d’acheter un coupe-vent ou de bonnet si vous courez uniquement en salle, par exemple.

Il reste la question toujours délicate du budget. Pour ma part, lorsque j’ai commencé en 2013, j’en ai eu pour 150€ parce que je savais que j’allais m’y mettre à fond. Mis à part les chaussures (à 70€ mais il y avait des modèles très bien, moins chers) que j’ai dignement usées et remplacées après 1000 km, j’ai encore les vêtements de running (j’en avais eu pour 80€ tout compris) : mes t-shirts, mes sous-vêtements, ma veste coupe-vent, mon premier collant, mes chaussettes de l’époque. Et je cours encore avec. Il faut donc prévoir un budget, c’est sûr. Mais vous rentabiliserez cet investissement.

Reprenez le contrôle et courez !

 

 

 

 

Commentaires Facebook
Retrouver la motivation
Se motiver pour courir : 3 mythes à déconstruire

Comment se motiver pour courir, grande question. Aux grandes questions, les petites réponses suffisent parfois… Il y a quelques jours, je m’apprêtais à sortir courir lorsque j’ai reçu un message. Mon interlocutrice me faisait remarquer que, à cause du vent, les parcs étaient fermés. Elle conclut en écrivant « mais si …

Retrouver la motivation
Non, je n’ai pas couru les 20 km de Bruxelles en 2018….et je le regrette

Non, je n’ai pas couru les 20 km de Bruxelles. Tandis que 40.000 personnes bravent la chaleur, ce dimanche matin, je suis derrière mon ordinateur. Pourquoi ? Je n’en sais trop rien. Et j’avoue, je regrette. Mon agenda était pourtant bien réglé pour être prête le jour j. Mais je …

Retrouver la motivation
Commencer à courir : 3 conseils AVANT de débuter la course à pied

En général, commencer à courir démarre avec une envie forte. Vous avez envie de chausser vos chaussures et de sortir courir ? Mais vous bloquez. Vous n’osez pas. Et si on vous regardait bizarrement ? Ou encore, et si on se moquait de vous et votre « grand âge » ? Et …

Close